A Propos

Lima UCLouvain

Le projet LIMA a débuté à l’automne 2015 et court sur une période de 5 ans. Il s’agit d’un projet ARC (Actions de Recherche Concertées) réunissant trois centres de recherche de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) et visant à confronter l’environnement normatif aux réalités concrètes de l’immigration.

Objectif

Ce projet a pour objectif d’examiner la corrélation existante entre, d’une part, les cadres juridiques belge et européen et, d’autre part, l’autonomie (agency en anglais) des ressortissant·e·s de pays tiers. Il s’agit donc d’étudier dans quelle mesure les trajectoires migratoires de ces personnes, que ce soit sur le plan professionnel ou familial, sont impactées par le cadre normatif existant et la manière dont celui-ci permet aux migrant·e·s de mener leur vie et de faire des choix en fonction de leurs aspirations. Pour ce faire, ce projet analyse la relation entre les normes juridiques et le parcours des migrant·e·s à-travers, à la fois, une approche « top-down » et « bottom-up » : en partant des règles de droit vers les migrant·e·s, et inversement, avec pour but de proposer des mesures favorisant l’autonomie décisionnelle des migrant·e·s.

À travers une analyse comparative portant sur les opportunités et les contraintes découlant des règles de droit sur la vie familiale et professionnelle, et à la mobilité des migrant·e·s, ainsi que les stratégies développées par ces acteurs et actrices pour exercer leur autonomie dans les limites du cadre légal, ce projet révèle les contraintes inégales que les règles juridiques exercent sur les choix individuels et l’autonomie accordée aux personnes migrantes, en fonction d’une série de facteurs non seulement d’ordre juridique mais aussi ethnique, ou le genre, le niveau d’éducation, et le statut socio-économique.

L’objectif scientifique est double : comprendre comment et dans quelle mesure le cadre normatif façonne le parcours migratoire, professionnel et familial des migrant·e·s ainsi que leurs projets de vie; et analyser les stratégies développées par ces dernier·e·s pour essayer de surmonter les obstacles jalonnant leur parcours, et/ou l’utilisation qu’ils et elles font des opportunités offertes par la loi pour réaliser leurs aspirations personnelles et professionnelles. Cela nous mène à rencontrer deux questions au cœur des sciences sociales : la relation entre les structures sociales et l’agentivité/l’autonomie, et les inégalités sociales. Le projet entend aussi encourager l’appréhension des constructions normatives relatives à la famille et mettre en évidence les décalages entre le droit et la réalité des structures et des dynamiques familiales des personnes migrantes.

Notre Equipe

Sylvie Sarolea

Professeure de droit (EDEM), coordinatrice du projet LIMA

Domaines de recherche :
Immigrations internationales, droit des migrations, droit international privé, droits de l’homme, approches interdisciplinaires, Coopération Union européenne – Afrique en matière migratoire.

Zones géographiques :
Belgique, Union européenne.

Laura Merla

Professeure de sociologie (Cirfase)

Domaines de recherche :
Familles transnationales et multi-locales ; genre et migration ; circulation du ‘care’ et solidarités intergénérationnelles ; politiques migratoires et sociales.

Zones géographiques :
Europe, Amérique latine, Australie.

Jacques Marquet

Professeur de sociologie (Cirfase)

Domaines de recherche :
familles, couples, sexualités.
Zones géographiques :
Belgique.

Bruno Schoumaker

Professeur de démographie (DEMO)

Domaines de recherche :
Mesure des migrations internationales, migrations entre l’Afrique et l’Europe, insertion économique des migrants, changements démographiques en Afrique, méthodologie de collecte et d’analyse de données.

Zones géographiques :
Afrique sub-saharienne (RD Congo, Burkina Faso, Ghana, Sénégal), Europe

Christine Flamand

chercheuse (EDEM)

Domaines de recherche :
Immigrations internationales, droit des migrations, droits de l’homme, approches interdisciplinaires.
Zones géographiques :
Europe, Belgique, Union européenne.

Jean-Baptiste Farcy

Doctorant (EDEM)

Domaines de recherche :
Droit européen et belge de l’immigration, statut des travailleurs étrangers, immigration économique.

Zones géographiques :
Europe, Belgique, Canada.

Sarah Smit

doctorante et aspirante FNRS (Cirfase)

Domaines de recherche :
Migrations internationales, politiques migratoires, stratégies migratoires, approche longitudinale, réseaux personnels, études de genre, études supérieures et migrations.
Zones géographiques :
Europe, Belgique.

Giacommo Orsini

chercheur post-doctorant (Cirfase)

Domaines de recherche :
Migrations internationales, études des frontières, asile, gouvernance, gouvernementalité, sociologie de la vie quotidienne, sociologie maritime, méthodes qualitatives.

Zones géographiques :
Europe méditerrané (Italie et Espagne), nord Afrique (Maroc, Tunisie et Libye), Inde et Belgique.

Sophie Vause

chercheure (DEMO)

Domaines de recherche :
genre et migrations, réseaux et migrations.
Zones géographiques :
Belgique, RDC.

Sarah Carpentier

chercheure post-doctorante (DEMO)

Domaines de recherche :
migrations, insertion socio-professionnelle, pauvreté et inclusion sociale, recherche longitudinale et perspective de parcours de vie, politique sociale (européenne).
Zones géographiques :
Europe

Menu
fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais